Le syndrome de l'oeil sec implique les larmes et la surface des yeux.  Les yeux produisent des larmes pour garder la surface de l'oeil humide.  Les personnes qui souffrent de sécheresse oculaire ne produisent pas assez de larmes ou encore, ont des larmes qui s'évaporent trop rapidement de la surface des yeux pour les garder humides.

La clinique s'est dotée d'un système d'analyse de la surface oculaire, IDRA qui permet une analyse détaillée de la composition lacrymale.  Cet appareil nous permet ainsi de déterminer le type de syndrome de l'oeil sec et de le traiter adéquatement.

Il est primordial d'avoir un oeil en santé avant toutes chirurgies réfractives.  C'est pourquoi nous prenons le temps d'évaluer avec un soin particulier les symptômes de sécheresse oculaire, puisque de nombreux patients en souffrent, mais ne ressentent pas les effets (démangeaisons, picotements, clignement et sensation de brûlure ou de corps étranger, etc.)