Cette nouvelle technique est l’approche thérapeutique utilisée dans les ectasies cornéennes, tel que le kératocône. Elle a pour but d’arrêter la progression de la maladie.  Le C3R (corneal collagene cross-linking) peut être combiné avec un traitement par laser Excimer (PRK).  Consultez le guide du patient pour connaître plus de détails sur la préparation (guidelaser.pdf )

Le Dr Francis Roy a été le premier au Canada (2008) à pratiquer le C3R avec le système UVEX, le seul système approuvé par Santé Canada. Le C3R est la dernière avancée technologique dans la correction du kératocône. Elle a pour but d'augmenter la résistance mécanique du tissu cornéen, ce qui prévient la progression de la déformation cornéenne. Ce traitement est le seul traitement scientifiquement prouvé qui arrête la progression du kératocône. Le principe est de réaliser une polymérisation biochimique de la cornée pour la rendre plus rigide et ainsi, freiner la déformation progressive de cette cornée qui est à l'origine de la baisse d'acuité visuelle par astigmatisme régulier.

Technique :

Retrait de l'épithélium et du défaut de vision principal de l’œil avec la technique PRK (7 mm);
Application de gouttes de Riboflavine pendant 20-30 minutes selon la gravité;
Application de rayons UV-A pendant 30 minutes;
Application d'un verre de contact protecteur pendant 5 jours.

Résultats:
Une étude effectuée sur 60 patients démontre qu'après 5 ans, aucun des patients n'a eu de progression du kératocône. De plus, il y a eu un affaisement du cône et l'acuité visuelle a augmenté en moyenne d’une ligne. Il faut prévoir que la vision sera brouillée au moins 2 semaines après cette procédure. Il existe une autre variante « épithélium-on » qui guérit plus rapidement, mais qui agit moins en profondeur de la cornée et qui n’est pas offert à la clinique.