Le kératocône est une condition visuelle nommée d'après le grec kerato qui veut dire cornée et conus signifiant cône. Il s'agit d'un ensemble de dystrophies de la cornée causant un amincissement du stroma et une déformation progressive de la cornée qui la fait bomber vers l'avant, créant ainsi un dérangement de la fonction visuelle.

 

Il existe deux formes principales : le kératocône (1/1000) et la dégénérescence marginale pellucide (DMP). Le kératocône se développe entre la puberté et a tendance à se stabiliser vers la fin de la trentaine. Pour la DMP, elle débute généralement durant la trentaine et se stabilise plus tardivement.

 

L'évolution du kératocône est asymétrique et imprévisible. Les verres de contact peuvent améliorer la vision au début de la maladie, toutefois, lorsqu'il y a progression, ces derniers deviennent de plus en plus difficiles à tolérer.  Jusqu’à récemment, le dernier recours était la greffe de cornée (remplacement de la partie transparente de l'œil). Une condition similaire peut se développer suite à un LASIK : ectasie post-Lasik (1/5000).